Usine et siège social de CAE

Usine et siège social de CAE

L’usine CAE de Montréal, qui fabrique des simulateur de vol, a une superficie dépassant le million de pi2. Sur le toit, 150 appareils, pour la plupart en fin de vie utile, fonctionnaient de façon décentralisée pour assurer la ventilation, la climatisation et le chauffage. Plutôt que de simplement remplacer ces appareils, CAE a misé sur le potentiel d’économies d’énergie du bâtiment. L’entreprise a donc confié à Ecosystem l’élaboration de solutions offrant les meilleurs avantages à long terme.

Pour atteindre les cibles établies, il a fallu d’abord réduire de 75 % le nombre d’unités CVAC (climatisation, ventilation et air conditionné). L’installation d’équipements plus performants qui s’en est suivie a fait partie d’une vaste réingénierie des infrastructures impliquant récupération de chaleur,  implantation d’un réseau de glycol, modulation des systèmes en fonction des besoins et optimisation des contrôles centralisés.

Les résultats ont été spectaculaires! À elle seule, la facture de chauffage a chuté de 75%. À la fin du suivi, CAE bénéficiera d’économies de 909 500 $ par année. L’entretien des installations sera également facilité pour les années à venir.

  • 31 %

    de réduction de la facture d'énergie

  • 2013-2014

    Années de réalisation

  • 909 500 $

    d'économies annuelles garanties

  • 3,1 M$

    de subventions garanties

Innovation

Remplacer 150 unités de toit par seulement 38 nouvelles relève du tour de force. Par ailleurs, Ecosystem a réussi à coordonner l’ensemble des travaux sans affecter la productivité de l’usine et en respectant les contraintes de l’aéroport Trudeau, voisin de CAE, pendant l’installation des nouvelles unités de toit.

Distinction

Prix Énergia 2017, AQME

Prix du leadership 2016 du Programme d'économie d'énergie dans l'industrie canadienne, catégorie «Amélioration des procédés et des technologies», décerné par Ressources naturelles du Canada

Principales mesures implantées

Unités de toit CVAC

Remplacement des anciennes unités énergivores par des équipements modernes fonctionnant de façon centralisée. La reconfiguration optimisée des réseaux de ventilation a fait en sorte que 38 nouvelles unités de toit ont suffi à remplacer les
150 unités vieillissantes.


Récupération de chaleur

Récupération de la chaleur émise par les serveurs et les simulateurs de vol afin de la réutiliser pour le chauffage.


Chaudières à haute efficacité à l’eau chaude

Ajout de chaudières qui fonctionnent en appoint aux nouvelles thermopompes utilisées pour la récupération de chaleur.


Contrôles centralisés

Amélioration des systèmes de gestion des équipements électromécaniques afin d’assurer le confort des usagers et de mieux contrôler la consommation d’énergie.