CHU Sainte-Justine

Un projet global aux bénéfices multiples

  • Maintien d’actifs
  • Réduction des GES
  • Entretien et opération simplifés
  • Confort et sécurité améliorés
  • Flexibilité opérationnelle

Faisant face à des enjeux de vieillissement d’équipements électromécaniques, le CHU Sainte-Justine voulait profiter de leur remplacement pour améliorer le confort et la performance opérationnelle dans ses deux bâtiments, soit l’Hôpital Sainte-Justine et le Centre de réadaptation Marie Enfant. Générer des économies, réduire la consommation d’énergie, ainsi que les émissions de GES, faisaient aussi partie des objectifs attendus.

La solution choisie : repenser la production et la distribution d’énergie en faisant appel à des technologies plus efficaces et moins énergivores. Les mesures intégrées au projet comptaient l’unification et la modernisation des réseaux de chauffage et de climatisation, la conversion et l’optimisation du réseau de vapeur, la récupération de chaleur et l’optimisation des contrôles.

Miser sur une approche globale des installations a généré de nombreux bénéfices : maintien d’actifs, flexibilité opérationnelle, entretien réduit, opération simplifiée, meilleurs confort et sécurité de la clientèle. Sur le plan financier, le projet a atteint son objectif d’économies annuelles. La consommation énergétique totale des bâtiments a chuté de 31 % et la réduction annuelle des GES atteint les 5200 tonnes de CO2.

Principales mesures implantées

  • Récupération de chaleur
  • Unification des réseaux de chauffage et de climatisation
  • Conversion vapeur-eau chaude des réseaux de chauffage
  • Optimisation des contrôles centralisés
  • Optimisation de la ventilation
  • Conversion DEL de l’éclairage
  • Remplacement des équipements de la buanderie