CISSS de l’Outaouais

Performance financière, environnementale et opérationnelle

  • Maintien d’actifs
  • Retrait des équipements à l’huile
  • Entretien et opération simplifés
  • Confort amélioré
  • Réduction des frais d’exploitation

Soucieux d’amenuiser son empreinte écologique et de réduire sa facture énergétique, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais a entrepris d’améliorer la performance électromécanique de trois de ses bâtiments. Des équipements, soit polluants, soit en fin de vie utile,  avaient besoin d’être remplacés. On dénotait des problèmes de confort dans certaines zones, ainsi que des déficiences liés à l’opération et à l’entretien.

Les principales interventions ont eu lieu à l’Hôpital de Maniwaki, notamment l’implantation d’une boucle de récupération de chaleur à haute efficacité et la mise à l’arrêt complète du réseau de chauffage à la vapeur. Une géothermie ouverte contribue désormais aussi à chauffer et à climatiser le bâtiment.

Le retrait de vieux équipements à l’huile polluants a aidé l’établissement a réduire ses émissions de GES de plus de 80 %. Le projet a aussi amélioré le confort, simplifié l’opération, rajeuni les chaufferies, réduit les frais d’exploitation et le temps lié à l’entretien. La performance financière est elle aussi au rendez-vous, comme en témoignent des économies qui atteignent 109 % des prévisions et des subventions qui ont dépassé les sommes prévues contractuellement.

Principales mesures implantées

  • Géothermie
  • Récupération de chaleur
  • Conversion vapeur-eau chaude du réseau de chauffage
  • Amélioration du chauffage de l’eau domestique
  • Optimisation de la climatisation
  • Optimisation des contrôles centralisés
  • Modernisation de la ventilation
  • Conversion DEL de l’éclairage