Conversion vapeur-eau chaude

La vapeur étant volatile, elle a tendance à s’échapper par la moindre brèche d’un réseau de chauffage. Les pertes thermiques deviennent ainsi rapidement incontrôlables, gonflant la facture énergétique et augmentant indument la chaleur du bâtiment. De plus, la vapeur est produite à une très haute température. Les systèmes à l’eau chaude sont plus efficaces parce qu’ils limitent les pertes sur le réseau et que l’eau chaude est produite à une température plus basse.

En 2003, nous avons réalisé la première conversion vapeur-eau chaude dans un hôpital québécois. Depuis, nous avons converti les réseaux d’une quarantaine d’hôpitaux et de plusieurs écoles au Canada et aux États-Unis.

Au Centre de réadaptation Marie Enfant de Montréal, une conversion vapeur-eau chaude dans le cadre d’un projet d’économies d’énergie permet au personnel exploitant de se consacrer davantage à la maintenance préventive et à l’amélioration continue de la gestion énergétique.