Cégep de Trois-Rivières

Vers une gestion saine de l’énergie

  • Équipements modernisés
  • Amélioration du confort
  • Réduction du mode de surveillance
  • Réduction de la consommation d’eau potable
  • Ajout de capacité de climatisation

La direction du Cégep de Trois-Rivières voulait faire de son projet d’efficacité énergétique un levier financier pour moderniser des actifs vieillissants. Il fallait entre autres remplacer des équipements dans les chaufferies, ainsi que des unités Herman-Nelson bruyantes et inefficaces, qui occasionnaient des problèmes de confort.

Transformer le réseau de chauffage à la vapeur – très énergivore et sujet à des fuites – en un réseau à l’eau chaude a réduit significativement l’énergie nécessaire pour atteindre les températures requises. Pour maximiser les économies, Ecosystem a aussi mis en place des stratégies de récupération de chaleur passives (sans thermopompes) et actives (avec thermopompes).

L’implantation du projet aura permis de remplacer des équipements de chauffage désuets, d’éliminer les problèmes liés au confort et de réduire la consommation d’eau potable, ainsi que le mode de surveillance de la chaufferie. L’établissement a aussi baissé sa consommation d’énergie de près de 37 % et réalise des économies de 29 % sur sa facture. Les émissions annuelles de gaz à effet de serre ont aussi chuté de 941 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 416 voitures retirées de la circulation.

Principales mesures implantées

  • Conversion vapeur-eau chaude du système de chauffage
  • Récupération de chaleur
  • Aérothermie
  • Remplacement d’unités Herman-Nelson
  • Optimisation de la ventilation
  • Ajout de contrôles centralisés
  • Installation de hottes écoénergétiques
  • Conversion DEL de l’éclairage