Cégep de Trois-Rivières

Cégep de Trois-Rivières

D’apparence conventionnelle, le projet au Cégep de Trois-Rivères a finalement combiné prouesses techniques et délais serrés. Les classes d’un pavillon étaient chauffées ou climatisées par un seul réseau. Conclusion : en mode chauffage, tous les espaces étaient chauffés, même ceux qui avaient besoin de climatisation (classes orientées au sud, par exemple). Ecosystem a installé au plafond de chaque classe des ventilo-convecteurs qui permettent de chauffer certains locaux grâce à la chaleur récupérée dans les locaux climatisés. Le tout sans aucun combat thermique! Les travaux se déroulant dans les classes, l’implantation a eu lieu pendant l’été et s’est terminée avant la rentrée scolaire. La consommation énergétique du cégep a alors baissé de 37 % et sa facture a été réduite de 29 %. Les émissions annuelles de gaz à effet de serre ont aussi chuté de 941 tonnes de CO2.

  • 29 %

    de réduction de la facture d'énergie

  • 2013-2014

    Années de réalisation

  • 4,8 M$

    d'investissement

  • 269 270 $

    d'économies annuelles garanties

  • 2,2 M$

    de subventions garanties

Innovation

La récupération de chaleur est une mesure clé au Cégep de Trois-Rivières. Pour maximiser les économies annuelles, Ecosystem a combiné des stratégies de récupération passives (sans thermopompes) et actives (avec thermopompes).

Principales mesures implantées

Conversion vapeur-eau chaude du réseau de chauffage

Transformation d’un réseau de chauffage à la vapeur – très énergivore et sujet à fuites – en un réseau à l’eau chaude qui nécessite moins d’énergie pour atteindre la température requise.


Récupération de chaleur

Implantation d’un système qui permet de récupérer la chaleur extraite des classes climatisées et de la transférer dans les locaux qui ont besoin d’être chauffés.


Aérothermie

Installation d’une nouvelle thermopompe pour récupérer l’énergie gratuite contenue dans l’air extérieur pour chauffer des locaux. La thermopompe est réversible : elle permet aussi la climatisation des locaux.


Ventilation

Ajout d’entraînements à vitesse variable permettant de moduler l’apport d’air en fonction des besoins.


Contrôles centralisés

Amélioration des systèmes de gestion des équipements électromécaniques afin d’assurer le confort des usagers et de mieux contrôler la consommation d’énergie.


Éclairage

Remplacement des ampoules et tubes fluorescents d’ancienne génération par des luminaires plus efficaces offrant une qualité d’éclairage supérieure.