Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Le CHUS souhaitait réduire sa consommation d’énergie et son empreinte écologique… Ecosystem l’a fait! L’implantation d’une dizaine de mesures a permis à l’hôpital d’atteindre ces deux objectifs, notamment grâce à la conversion vapeur-eau chaude du système de chauffage, qui a minimisé les pertes énergétiques et les besoins en gaz naturel. De plus, la géothermie et un mur solaire font appel à des énergies renouvelables, ce qui s’inscrit dans la démarche de développement durable de l’établissement.

Les infrastructures de l’hôpital génèrent désormais de l’énergie de façon optimale, récupèrent et réutilisent la chaleur interne générée par les activités quotidiennes. Le projet a permis de diminuer les émissions annuelles de gaz à effet de serre de
9078 tonnes de CO2, ce qui équivaut aux émissions annuelles de 4017 voitures.

  • 37 %

    de réduction de la facture

  • 2011-2014

    Années de réalisation

  • 17,9 M$

    d'investissement

  • 1,5 M$

    d'économies annuelles garanties

  • 4,5 M$

    de subventions garanties

Innovation

Lors de la conversion vapeur-eau chaude du réseau de chauffage, des tuyaux allant du 11e étage au sous-sol ont été réutilisés. En plus de répondre à des impératifs de développement durable (recyclage), ce choix a permis de réaliser d’appréciables économies.


Principales mesures implantées

Réseaux de vapeur

Le réseau de chauffage à la vapeur – très énergivore et sujet à fuites – a été converti en un réseau à l’eau chaude qui nécessite moins d’énergie pour atteindre la température requise. Pour les équipements nécessitant de la vapeur (comme les stérilisateurs), les réseaux les alimentant ont été optimisés pour être plus efficaces et moins énergivores.

Ventilation

Démolition complète de 26 systèmes de ventilation pour laisser place à de nouveaux systèmes moins énergivores et capables de moduler leur fonctionnement selon les besoins réels. Certains systèmes de ventilation non remplacés ont été rénovés et optimisés.


Géothermie

Utilisation de l’énergie gratuite contenue dans le sol via un système de tuyaux souterrains dans lesquels circule un liquide caloporteur qui, en hiver, achemine la chaleur du sol vers une thermopompe qui traite cette énergie avant de l’injecter dans le réseau.


Récupération de chaleur

Système composé de thermopompes permettant de récupérer la chaleur générée par des infrastructures électromécaniques et de la réinjecter dans le nouveau réseau de chauffage à eau chaude. Cette mesure évite de gaspiller cette énergie et permet de tirer profit de tout son potentiel.Ventilation

Amélioration du réseau de ventilation afin que l’air, chaud ou froid, soit acheminé efficacement là où les besoins se font sentir et que l’aération des lieux soit adéquate.

Éclairage

Remplacement des ampoules et des tubes fluorescents d’ancienne génération par des luminaires plus efficaces offrant une qualité d’éclairage supérieure.


Installation d’un mur solaire

Panneaux qui captent la chaleur gratuite du soleil pour préchauffer l’air neuf entrant dans le bâtiment.


Mur solaire de l’Hôpital Fleurimont