Centre jeunesse de Laval

Centre jeunesse de Laval

De nombreuses mesures d’efficacité énergétique ont été implantées dans les cinq bâtiments du Centre jeunesse de Laval (CJL). Le recours à plusieurs énergies renouvelables, l’implantation de systèmes peu énergivores, la baisse significative de la consommation de gaz naturel et l’amélioration des contrôles en font un projet d’efficacité énergétique dont les résultats dépassent les attentes. La facture énergétique du CJL a chuté de 42 %. Le projet a permis de surpasser les économies annuelles garanties qui étaient de 255 957 $ et a atteint 134 % de ce qui avait été prévu au contrat ! D’un point de vue environnemental, la mission est aussi accomplie : les émissions de GES du CJL ont diminué de 71 % et l’institution a obtenu la certification BOMA BESt, norme qui évalue la performance, la durabilité et la gestion environnementale des immeubles.

Le projet se décline en trois principaux volets :

  • La réorganisation complète des installations de chauffage, comprenant la conversion du réseau à vapeur en un réseau à l’eau chaude
  • L’implantation d’un important système de récupération de chaleur misant sur la géothermie, l’aérothermie, ainsi que sur le fonctionnement symbiotique de trois thermopompes qui maximisent la performance énergétique du CJL
  • L’amélioration de la gestion de l’énergie grâce à des stratégies de contrôles totalement adaptées aux caractéristiques des bâtiments et aux besoins des occupants

Les mesures implantées ont amélioré le confort des usagers du CJL et simplifié l’entretien des infrastructures électromécaniques. De plus, au quotidien, l’opération des bâtiments est facilitée.

Une chose a particulièrement marqué l’équipe d’Ecosystem : la collaboration exceptionnelle du personnel. Chez Ecosystem, chaque projet est réalisé de façon intégrée : le client fait partie de l’équipe. Dans certains cas, cette intégration dépasse toutes les attentes. C’est le cas au CJL : la relation entre l’équipe d’Ecosystem et le personnel opérant a été forte pendant la construction, relation toujours aussi étroite alors que le suivi perdure.

  • 42 %

    de réduction de la facture d'énergie

  • 2011-2013

    Années de réalisation

  • 3,2 M$

    d'investissement

  • 255 957 $

    d'économies anuelles garanties

  • 411 000 $

    de subventions garanties

Innovation

Trois thermopompes, avec chacune un rôle spécifique, ont été sélectionnées et dimensionnées pour fonctionner en synergie afin de récupérer un maximum de chaleur dans le bâtiment, dans le sol et dans l'air. Le tout offre un haut coefficient de performance.

La conversion et l'unification des réseaux de chauffage ont permis de réduire les pertes énergétiques associées à la distribution du chauffage.

Le projet a été réalisé avec une vision globale des bâtiments, pour que tous les systèmes fonctionnent harmonieusement, des valves de la chaufferie jusqu'aux actuateurs de volets dans les systèmes de ventilation.

 

Distinction

Prix Énergia 2016 décerné par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME)

Principales mesures implantées

Conversion vapeur-eau chaude du réseau de chauffage

Transformation d’un réseau de chauffage à la vapeur – très énergivore et sujet à fuites – en un réseau à l’eau chaude qui nécessite moins d’énergie pour atteindre la température requise.


Géothermie

Une nouvelle thermopompe permet de transférer la chaleur contenue dans le sol dans le bâtiment, pendant la saison de chauffage, alors que pendant la saison de climatisation, c’est la chaleur contenue dans le bâtiment qu’on rejette dans le sol.


Aérothermie

Installation d’une nouvelle thermopompe pour récupérer l’énergie gratuite contenue dans l’air extérieur pour chauffer des locaux. La thermopompe est réversible : elle permet aussi la climatisation des locaux.


Ventilation

Amélioration du réseau de ventilation afin que l’air, chaud ou froid, soit acheminé efficacement là où les besoins se font sentir et que l’aération des lieux soit adéquate.


Éclairage

Remplacement des ampoules et tubes fluorescents d’ancienne génération par des luminaires plus efficaces et offrant une qualité d’éclairage supérieure.


Contrôles centralisés

Amélioration des systèmes de gestion des équipements électromécaniques afin d’assurer le confort des usagers et de mieux contrôler la consommation d’énergie.