25 mars 2021

Remplacer un équipement critique en plein cœur de la pandémie de COVID-19

Au début de l’année 2020, la crise de la COVID-19 a bouleversé la vie quotidienne de la ville de New York. Le Bronx Lebanon Concourse Division Campus Hospital a alors été désigné comme établissement COVID. Alors que les installations de l’hôpital devaient fonctionner de manière optimale pour gérer la crise, la tour de refroidissement principale, située au 17e étage, avait besoin d’être remplacée rapidement.

Avoir de la climatisation pour le printemps

Ecosystem avait prévu faire le remplacement en hiver, alors que les besoins de climatisation sont limités. Il fallait aussi augmenter la capacité de refroidissement, car il n’y avait pas de redondance. Nous connaissions bien les installations, car en 2014, nous avions implanté une nouvelle centrale de climatisation au 7e étage.

Ecosystem a proposé de séparer les travaux en deux phases complémentaires :

  1. Installer un refroidisseur à sec de 400 tonnes en décembre 2019. Le but était d’avoir un équipement pouvant opérer en hiver, alors que la charge de climatisation est basse. L’hôpital pouvait ainsi mettre à l’arrêt sa tour de refroidissement, ce qui procurerait des économies d’énergie et d’eau, en plus de prolonger la durée de vie de la tour. L’installation de ce refroidisseur a eu lieu avant que ne débute la crise de la COVID.
  2. Installer la nouvelle tour de refroidissement en février 2020, étape retardée en raison du début de la pandémie. Ecosystem avait tout de même prévu un plan de secours en cas de retard dans les échéanciers : installer des équipements de refroidissement temporaires dans la rue. Ce n’était toutefois pas l’option idéale à cause de la circulation très dense autour de l’hôpital.

Miser sur la collaboration entre les parties prenantes

La crise de sanitaire a eu pour conséquence de réduire une fenêtre d’exécution des travaux déjà très serrée. Au plus fort de l’épidémie de COVID à New York, plusieurs processus décisionnels ont été perturbés, ce qui est compréhensible, car l’attention s’est portée sur la gestion de la crise. Malgré la situation, pour avoir des systèmes de refroidissement opérationnels au printemps, toutes les parties prenantes se devaient d’agir rapidement. Gabriel Teyssedou, directeur du projet et de notre bureau de New York, explique : « La direction réagissait à la crise en temps réel et les changements se produisaient d’heure en heure. La communication avec l’hôpital était essentielle pour avoir le meilleur plan de mise en œuvre possible. »

Nos chargés de construction et nos concepteurs ont travaillé avec l’hôpital, tirant profit de leurs contacts avec les autorités municipales pour accélérer l’obtention des permis nécessaires au levage de la tour de refroidissement au 17e étage. Le processus s’est déroulé très rapidement :

  • Le matin du 20 mars, nous n’avions toujours aucun permis.
  • Dans l’après-midi du 20 mars, tous les permis nous ont été accordés.
  • Le levage et l’installation de la tour de refroidissement ont eu lieu le 22 mars, soit deux jours plus tard – une rapidité et une efficacité presque inégalées à New York !

Se montrer flexible face aux contraintes

Il a fallu faire preuve de créativité pour se conformer à la réglementation nécessaire à l’obtention des permis. Dans des circonstances normales, les deux étages situés immédiatement sous la trajectoire de la charge soulevée doivent être évacués. C’était chose impossible en mars 2020, car un des étages visés était occupé exclusivement par des patients atteints de la COVID-19. Après des discussions avec l’hôpital et le personnel soignant, Ecosystem a modifié la trajectoire de la charge pour que l’évacuation ne touche que le centre de soins. Les patients ont ainsi pu rester dans leurs chambres lors du levage sans être dérangés.

Comme si la situation n’était pas assez compliquée, la tour de refroidissement devait prendre place juste à côté d’un système d’évacuation de ventilation. Dans un contexte de COVID-19, il s’agissait d’une menace pour la santé des sous-traitants. En tant qu’entrepreneur général, nous devions prendre les meilleures précautions SST pour protéger la sécurité des travailleurs, ce que nous avons pu faire grâce à la collaboration de nos sous-traitants.

Une équipe intégrée engagée

Une grande partie du succès du projet est attribuable à la collaboration entre les membres de l’équipe d’Ecosystem et l’équipe de projet de l’hôpital. Même dans des circonstances extraordinaires, notre équipe a pu rester concentrée sur les résultats. Nos concepteurs et notre conseiller SST supportaient à distance, nos chargés de construction présents sur place. Tous ont travaillé avec l’hôpital pour surmonter les contraintes, garantir la continuité des soins et assurer une mise en œuvre sans heurts.

Une fois la tour de refroidissement installée, notre équipe est demeurée sur place pour veiller au bon fonctionnement des équipements. C’est la norme pour Ecosystem. Même au plus fort d’une crise, nous ne laissons pas le client à lui-même une fois la mise en service terminée. Nous observons les nouveaux systèmes mis en service pour nous assurer qu’ils peuvent fonctionner de manière optimale.