14 mars 2018

CSOB : Économiser 570 000$/an et résorber le déficit d’entretien

Devant la nécessité de changer plusieurs équipements dans toutes ses écoles, la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB) se lance dans un projet intégré à performance garantie. En plus d’économiser 570 000 $/an, un tel projet lui permet de résorber son déficit d’entretien et de sécuriser son budget annuel dédié aux bâtiments.

Les équipements électromécaniques de la CSOB ont l’âge des bâtiments, soit entre 30 et 40 ans. Pour assurer un bon fonctionnement, un renouvellement s’impose, principalement pour les 28 chaudières qui chauffent les écoles de la commission scolaire.

En choisissant de réaliser un projet de performance énergétique intégré, soutenu financièrement par le ministère de l’Éducation et plusieurs subventions, la CSOB est en mesure de changer toutes ses chaudières d’un seul coup, sans entamer son budget annuel d’entretien des bâtiments. Si la CSOB ne s’était pas prévalue de cette opportunité, une telle modernisation aurait pris une décennie, à raison de quelques écoles rénovées chaque année. Elle évite du même coup les désagréments financiers et opérationnels reliés aux bris ou aux pannes engendrés par l’exploitation de vieux équipements.

Des économies qui profiteront aux élèves

Pouvoir compter sur des équipements fiables et efficaces et sur un budget sécurisé est un avantage de taille pour tout directeur de Services de ressources matérielles ou de Services des finances. Les économies générées par un projet à performance garantie – 570 000$/an dans le cas de la CSOB – sont un autre bénéfice important. Les sommes économisées, une fois le projet rentabilisé, seront employées à l’amélioration du service aux élèves. Entre temps, ils profiteront d’un environnement scolaire plus sain et plus confortable.

Le projet à la CSOB se décline en 8 mesures, répliquées totalement ou partiellement dans ses 23 bâtiments. L’optimisation des réseaux de chauffage, l’aérothermie, la récupération de chaleur et la conversion de l’éclairage sont les principales interventions. Les travaux seront terminés au début de l’année 2019.

«Le plus beau projet jamais fait»

« C’est un projet majeur qui touche non seulement des travaux d’amélioration des bâtiments, mais qui vise également un changement d’habitudes, en posant des gestes écoresponsables. Pour nous, c’est un projet très mobilisateur », a affirmé Patrick Lortie, directeur du Service des ressources matérielles et de l’approvisionnement de la CSOB. «C’est le plus beau projet qu’on a jamais fait», a-t-il ajouté.

« Le gouvernement agit de façon responsable en investissant pour améliorer le bilan énergétique et environnemental de nos établissements scolaires. Nous croyons fermement que la réussite éducative passe par un environnement sain et de qualité. C’est exactement ce que ces travaux permettront, tout en générant des économies importantes. Nous sommes donc très fiers d’appuyer ces projets de la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois », a souligné Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale